Présentation

Glanum est une fête

Claude Weill

Président de l’association Musicades des Alpilles

Le Festival de Glanum est né de la rencontre entre l’amour de la Provence et la passion de la musique, porté par une triple ambition :

  • offrir au plus large public le meilleur de la musique, réconciliant exigence, innovation et diversité ;
  • accroître le rayonnement artistique de notre territoire des Alpilles ;
  • réenchanter l’antique Glanum, site d’une poésie incomparable où se sont croisées les civilisations celte, grecque et romaine.

Créé en 2015, le Festival est organisé par l’association Musicades des Alpilles, fondée en 2010 par Dominique Oger et devenue au fil des ans un acteur majeur de la vie culturelle provençale.

Il bénéficie du concours du Centre des Monuments Nationaux, de la Poste, de la commune de Saint-Rémy-de-Provence et du département des Bouches-du-Rhône, ainsi que du soutien de mécènes et bienfaiteurs privés.

En 2023, 2500 spectateurs sont venus à Glanum applaudir l’orchestre Appassionato et le pianiste Thomas Enhco, la divine Gaëlle Arquez, le concert de la Loge et le ballet de Mourad Merzouki. Trois spectacles qui ont fait salle comble et enthousiasmé le public.

Ce succès nous oblige.

Dans festival il y a fête. C’est dans cet esprit que nous avons conçu pour cette 9ème édition un programme placé sous le signe de l’excellence, de l’éclectisme et de la découverte. Avec une passion particulière pour la voix – toutes les voix.

Voix rebelle d’une Carmen plus actuelle que jamais, dans un opéra-ballet inédit réunissant l’orchestre Appassionato, la soprano Lise Nougier, et la chorégraphie contemporaine du Ballet Julien Lestel.

Voix du souvenir, dans l’émouvant « Tsuzamen » (Ensemble), du Sirba Octet, métissant les traditions musicales yiddish, tsigane et arménienne en un hymne universel à la paix et la fraternité.

Voix au charme irrésistible de la pétillante soprano Pretty Yende, diva sud-africaine au parcours si singulier, des townships de son enfance aux scènes des plus grands opéras de la planète.

Fidèle à sa vocation d’amener la musique à de nouveaux publics, le Festival se prolongera avec deux spectacles « off Glanum » :

Le 21 juillet, dans la charmante chapelle Saint-Paul de Mausole, un programme jeunesse pour petits et grands de tous âges, « Ma première lettre d’amour » : les noces du chant et de l’art épistolaire.

Le 22 juillet, aux arènes Barnier, un concert symphonique gratuit interprété par les 80 jeunes musiciens de l’orchestre d’Almere (Pays-Bas), dans un répertoire varié et populaire, de Casse-Noisette à The Avengers.